Ils sont nés quelque part, de Jean-Luc Hoste





Trois ados, Gaël, Ganesh, Amen, victimes d’une fracture de la jambe. Leurs origines sociales ainsi que les conjonctures de l’accident auront des conséquences au niveau des soins immédiats et de leur suivi.
Leur vie, par la suite, s’en révèlera imprévue.

Le long des golfes pas très clairs

Une fracture de la jambe, telle est ce qui réunit dans ce roman Gaël, Ganesh et Amen. Et en fonction de son lieu de naissance, une fracture de la jambe peut-être simple à soigner ou bien aboutir à une remise en cause de sa vie.

Pour Gaël, c’est l’occasion de rater les cours et d’être dorloté. En revanche, pour Ganesh et Amen, c’est le début d’un grand périple pour survivre et pouvoir devenir adulte.

Chacun sa route, chacun son destin

Pour autant, ceux qui s’en sortent le mieux ne sont pas forcément ceux qui ont tout.
Et ce livre nous invite aussi à réfléchir sur notre propre vie.
Non, l’herbe n’est pas toujours plus verte ailleurs.

À travers ces trois ados, l’auteur nous livre une réflexion sur notre propre vie, mais également sur l’actualité et le monde qui nous entoure.

Ils sont nés quelque part est un livre inspiré de faits réels. Les 145 pages se lisent vite, sans longueur, avec un style agréable.

J’avoue que cette tranche de vie n’est pas mon style de lecture habituel, mais j’ai passé un moment appréciable à suivre l’évolution de la vie des trois jeunes héros.

Ils sont nés quelque part est édité par 5 sens éditions, et est disponible au prix de 15 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *