Protégez l’invention de Ray Tomlinson





Qui est Ray Tomlinson me direz-vous ?

Allez, je vous mets sur la piste. Il est décédé le 5 mars 2016 à l’âge de 74 ans. Son invention a révolutionné la communication entre les hommes. Et vous l’utilisez régulièrement.

Réponse : le courrier électronique.

Ray Tomlinson en est le précurseur. Petit tour d’horizon de ce qui est devenu le mail.

Le mail aujourd’hui : quelques chiffres

Les débuts du courrier électronique se sont fait avant la création d’internet.

Ce qui allait devenir le mail servait de moyen de communication interne à certaines entreprises.

En 2016, le mail c’est :

 

  • 2672 milliards d’utilisateurs
  • 5 milliards de comptes
  • 215 milliards d’envois journaliers, hors spam
  • un marché d’environ 18 milliards de dollars
  • moins d’une minute de routage pour 97 % d’entre eux
  • 275 grammes de CO2 (bilan carbone pour un mail de 1 Mo)

 

Le mail fonctionne grâce au protocole relais smtp (Simple Mail Transfer Protocol, protocole simple de transfert de courrier).

 

Spam, virus et autres contrariétés

Le mail est un outil de communication très utile, mais son utilisation est parfois détournée de son objectif premier. On estime que 5 % des mails envoyés quotidiennement sont de vrais mails, les autres ne seraient que du spam.

Parmi ces spams, outre une multitude d’arnaques et de publicités non plébiscité, circulent aussi virus, trojans et autres joyeusetés qui peuvent faire de votre journée un enfer.

Alors, protégez-vous.

 

Ray Tomlinson en 2004
Ray Tomlinson en 2004

 

Haltes aux spams

La délivrabilité d’un mail est dû à sa capacité à ne pas être pris pour un spam. Car si vos mails contiennent du spam ou se font détecter comme tel, vous pourriez très bien voir vos mails ne jamais arriver à destination, supprimés par les logiciels anti-spams.

Imaginez les conséquences si vous êtes une entreprise : vous ne communiquez plus avec vos clients et prospects.

Certaine forme d’identification, comme le DKIM, permette la sécurité de vos envois.

Vous pouvez également utiliser un relais email : vos mails passent à travers les serveurs d’une société qui filtrent vos envois et les sécurise.

C’est le service qu’offre le site altospam.com, dont vous pourrez voir les nombreux avantages ici.

 

Au revoir, Monsieur Tomlinson, et merci.

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *