Amelia Earhart





Sa légende a été reprise au travers de films, séries, romans, BD et musique. Célèbre aviatrice aux multiples records et distinctions, sa disparition reste un mystère, toujours non résolu.

Faîtes connaissance avec cette femme hors du commun.

Une vie banale

Née le 24 juillet 1897 à Atchison dans le Kansas, Amelia Earhart a grandi dans une famille sans histoire. Meneuse depuis sa petite enfance, elle a très vite montrée son envie de rebattre les cartes par un comportement non conventionnel pour l’époque.

Apprentie infirmière puis assistante sociale, elle découvre l’aviation suite à un baptême de l’air. Passionnée par le vol, elle économise pour s’acheter le Canary, un biplan de couleur jaune.

Sa vie banale ne le sera désormais plus.

Une carrière extraordinaire

La carrière d’Amelia Earhart commence avec son premier record, le 22 octobre 1922. Elle est la première femme a atteindre l’altitude de 4300 m.

S’ensuit ensuite une avalanche d’exploits, de records et de distinctions :

 

  • première femme à traverser l’Atlantique en 1928.
  • première femme à traverser les États-Unis en solitaire, en 1928 -1929.
  • première femme à piloter un autogire (girocoptère), avec record d’altitude en 1931.
  • première femme à traverser l’océan Atlantique en solitaire et première femme à le traverser deux fois (1932).
  • décorée de la Légion d’honneur en 1932 par le ministre français Paul Painlevé.
  • première personne à faire un vol solitaire entre Hawai et la Californie en 1935.
  • première personne à effectuer un vol en solitaire entre Los Angeles et Mexico en 1935.
  • première personne à effectuer un vol en solitaire et sans escale entre Mexico et le New Jersey en 1935.

 

 

Une fin mystérieuse

En 1937, Amelia Earhart entreprend un tour du monde, avec son navigateur Fred Noonan. Ils s’élancent vers l’est avec un bimoteur Lockheed Electra 10-E5. Le vol doit passer par l’équateur, afin de rejoindre l’île Howland, au milieu de l’océan Pacifique.

Amelia Earhart disparaît le 2 jullet 1937.

Pendant 4 mois, des moyens considérables sont déployés par les États-Unis pour la retrouver, mais rien de probant n’en est sortie.

De nombreuses théories circulent encore aujourd’hui sur la disparition d’Amelia Earhart, de l’amerrissage au vol d’espionnage qui aurait mal tourné.

 

De nombreux hommages

Nombreux sont les artistes à l’avoir incarnée au cinéma, nombreux sont les livres qui y font référence et nombreuses sont les chansons qui chantent ses louanges. Même les jeux vidéo évoquent Amelia Earhart.

Un des satellites de Saturne porte son nom, elle est inscrite au National Women’s Hall of Fame, Google lui a fait un doodle à son effigie, mais le plus bel hommage est celui de Stan Herd, visible en avion, à ces coordonnées.

Et vous, quel hommage allez-vous lui rendre ?

Elle mérite bien sa place autour de votre table de jeu de rôle, non ?

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *