Dis papa, c’est quoi le jeu drôle ?





« Dis papa, c’est quoi le jeu drôle ? », voici la réflexion de ma fille lorsqu’elle a entendu parler pour la première fois de jeu de rôle.

Après une punition bien méritée pour avoir déformé le nom de mon loisir préféré, il a fallu faire un peu de pédagogie et lui expliquer ce qu’était le jeu de rôle.

 

« Alors ma fille le jeu de rôle …

… est un jeu où l’on joue à faire semblant. Un peu comme toi quand tu joues à la princesse ou à la maîtresse : tu te racontes une histoire, tu te mets dans un rôle, un personnage. La différence c’est que le jeu de rôle se fait autour d’une table.

Et comme dans un jeu de société, il y a des règles à respecter.

Est-ce que c’est plus clair pour toi ?

– J’ai pas tout compris, mais c’est pas grave, c’est l’heure de mon dessin animé. Je peux regarder la télé ? »

 

Un jeu avant tout

Le jeu de rôle est un jeu de société. En tant que tel, il répond à des exigences particulières.

  • un cadre de jeu, donné par les règles
  • des joueurs, le top étant 3 à 5 joueurs
  • un arbitre, appelé parfois conteur, meneur de jeu, maître du jeu
  • des accessoires, des dés, des figurines, des feuilles et des crayons
  • un thème, l’univers du jeu
  • un lieu pour jouer

 

Du rôle de chacun des participants

Chaque joueur va interpréter un personnage. Un peu comme au théâtre, mais sans la contrainte physique. Et où les dialogues ne sont pas écrits. De plus, outre l’improvisation des paroles, le joueur doit aussi improviser les réactions de son personnage.

Le joueur réagit et fait réagir son personnage en fonction de l’histoire racontée par le MJ.

Les personnages des joueurs sont appelés personnage-joueur : PJ ou PJ’s.

L’arbitre (MJ en abrégé pour meneur de jeu ou maître de jeu) doit quant à lui interpréter des myriades de personnages différents. Il joue tour à tour les ennemis des joueurs, leurs amis, leurs contacts, les personnes qu’ils vont rencontrer.

En fonction de la réaction des PJ’s, il devra interpréter les réactions et émotions de ses propres personnages, appelés PNJ (pour personnage non-joueur) (PNJ’s au pluriel).

Par ailleurs, il est le gardien des règles, et le conteur de l’histoire.

 

Du jeu, du rôle et bien plus

Le jeu de rôle est plus que l’association du jeu et du rôle. Basé sur l’interprétation d’un personnage, soumit aux mystères d’une histoire contée par le MJ, confronté aux difficultés engendrées par les différentes interactions, le joueur est amené à faire des choix. Et ces choix vont influencer la suite de l’histoire.

L’imaginaire est au centre du jeu de rôle, puisque le joueur, à travers son personnage, va vivre des aventures et des expériences qu’il ne pourra pas vivre dans son quotidien.

Enfin, le jeu de rôle est un jeu sans gagnant ni perdant. Le but du jeu est de passer un bon moment, de résoudre les énigmes et les mystères de l’histoire.

 

Un dessin vaut mieux qu’un long discours

Voici un exemple de partie qui résume bien ce qu’est le jeu de rôle :

 

Un exemple de partie de jeu de rôle.
Avec l’aimable autorisation de Didier Guiserix.

 

« – Dis papa, jeu de rôle, ça prend un accent circonflexe ou pas ?

– Oh, tais-toi »

Enregistrer

2 pensées sur “Dis papa, c’est quoi le jeu drôle ?

  • 4 avril 2016 à 23 h 22 min
    Permalink

    chouette article
    juste pour pinailler, y a pas forcément de maître de jeu / conteur / meneur de jeu dans du jeu de rôle

    Répondre
    • 4 avril 2016 à 23 h 34 min
      Permalink

      Oui c’est vrai, mais je suis de la vieille école. Et le jdr avec MJ est encore ce qu’il y a de plus répandu. Mais ça mériterai un article.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *