Quand Bruno Bellamy vient manger chez toi





Ceux qui ont connu la première version du magazine Casus Belli ont forcément entendu parler de Bruno Bellamy.

Rappelez-vous, Bruno était le dessinateur des Bellaminettes, ces damoiselles peu vêtues qui égaillaient la première page du magazine.

Ce blog a même une rubrique en leur honneur.

Bruno Bellamy m’a fait l’honneur de passer manger à la maison, histoire de papoter.

Extraits choisis de nos échanges autour d’un plat de pâtes carbonara.

30 ans de carrière

Bruno Bellamy dessine depuis 3 décennies.

Si ses travaux les plus célèbres restent les Bellaminettes (puisqu’il a contribué aux magazines Casus Belli, Lotus Noir, Mana Rouge, ST Magazine, Les Puces Informatiques, Virus, Pirates Mag, Linux Pratique et GNU/Linux Magazine France), la patte de Bruno Bellamy se décline aussi en BD (Les 5 mondes de Sylfeline, Showergate et Romance de Mars) et sur de multiples autres supports : affiches, statuettes, cartes postales, jeux de cartes.

30 années bien remplies donc. À l’heure actuelle (et à mon grand désarroi), il n’y a pas de suite envisagée pour Showergate, mais qui sait, un jour peut-être.

Une vie Zen

Bruno Bellamy vit à quelques kilomètres de Rouen, dans sa maison, à la campagne. A 52 ans, il partage sa vie avec ses deux chats, Misha et Gibson.

Un endroit rêvé pour s’adonner à la basse, sans déranger les voisins.

Sa compagne est … non, cela ne vous regarde pas.

Il partage son temps entre ses travaux d’auteur-illustrateur et les cours de dessin qu’il donne aux enfants de son village.

D’ailleurs, merci Bruno pour ce cours donné à ma fille, elle est super-contente.

 

Crédits: Bruno Bellamy

 

Force et féminité

Le thème de prédilection de Bruno étant ses Bellaminettes, le sujet du sexisme a été abordé.

À de rares exceptions, Bruno n’a pas eu à subir les foudres bien pensantes de certain(e)s.

Les Belleminettes représentent la force et la féminité, donc il n’y a pas d’ambiguïté ni de sexisme dans les dessins de Bruno Bellamy. Et son public féminin le rejoint sur ce point.

Boire et déboire

Quelle est la différence entre une pizza et un auteur-illustrateur ?

Une pizza peut nourrir une famille de 4 personnes.

Cette blague (rapportée par Scott McCloud) résume bien les difficultés pour vivre de son crayon.

Le milieu semble être entre les mains des éditeurs, qui ne rémunèrent pas le travail accompli à sa juste valeur.

La liberté a un prix.

Vers l’auto-édition ?

Bon, nous ne sommes pas prêts de revoir des Bellaminettes dans le milieu du jeu de rôle. Bruno Bellamy souhaite se consacrer à ses propres projets.

À l’horizon, le tome 2 de Romance de Mars, et un recueil de Bellaminettes.

Bruno Bellamy va donc pouvoir émerveiller nos yeux pendant encore longtemps, et c’est tant mieux.

 

Merci pour ce moment Bruno, et à un prochain plat de pâtes.

Retrouvez Bruno Bellamy sur son site: http://bellaminettes.com/blog/

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *