Cateau La Borgnesse : au service de Sa Majesté





Louis XIV, connu sous le nom du Roi Soleil monta sur le trône de France à l’âge de 5 ans.

La Reine-mère, Anne d’Autriche, veilla pendant la période de régence aux intérêts de son fils, à tous ses intérêts.

Ce fût elle qui organisa le dépucelage du roi, grâce à celle qui sera surnommée Cateau la Borgnesse.

Catherine-Henriette Bellier

Née en 1614, elle est la fille d’un commerçant de textile.

À la cour, elle devient la confidente de la Reine Anne d’Autriche et sa femme de chambre.

Elle gagna sa confiance grâce à la tâche qui lui était assignée ; lui prodiguer ses lavements. Une mission qui nécessite une totale dévotion.

En 1634, elle épouse à Saint-Germain-en- Laye Pierre Beauvais, un marchand drapier.

 

Cateau La Borgnesse

Catherine-Henriette Bellier était surnommée ainsi parce qu’elle était borgne. Il semble toutefois que cela ne nuise pas à son charme, suivant de nombreux témoins (il n’existe pas de portrait de la dite Cateau).

Et c’est ce qui explique qu’elle eut un grand nombre d’amants.

C’est pour ce savoir-faire que la Reine Anne d’Autriche la chargea de déniaiser son fils, le Roi Louis XIV.
Bien qu’âgée de plus de 20 ans que le Roi, elle surprit ce dernier lors de sa quatorzième année pour parvenir à ses fins. Le roi ne lui en a pas tenu rigueur, puisque les deux ont été vu ensemble plus d’une fois.

Pour ce service, Cateau La Borgnesse restera à jamais dans les bonnes grâce du Roi et de sa mère. De plus, son mari devint baron et elle obtint une pension de 2000 livres et l’Hôtel de Beauvais, actuellement au 68 rue François Miron à Paris).

Elle s’éloignera de la cours après la mort de son époux, criblée de dettes, et mourra le 7 juin 1689 à Arrou.

 

Le roi Louis XIV est connu pour avoir été un fougueux amant, grâce à elle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *