Le film du dimanche soir : Edge of Tomorrow





Après un dur week-end, qu’il est bon de se poser dans son canapé pour regarder un petit film.

Et une bonne surprise pour ce dimanche soir, Edge of Tomorrow, un film d’action et de science-fiction, superbement réalisé.

Vivre, mourir, recommencer

Je me suis encore laissé prendre. Pourtant, le coup de la boucle temporelle, nous y avons déjà eu droit, que ce soit en série ou en film. Et pourtant, les scénaristes arrivent encore à nous surprendre.

Dans un avenir proche, notre planète est envahie par une race extra-terrestre qui a clairement décidé d’exterminer l’humanité. Alors que se prépare une gigantesque contre-offensive, le commandant William Cage, novice en combat, se retrouve accusé de désertion et placé directement en première ligne.

Avant de mourir, il parvient à tuer un alien …

 

 

L’univers d’Edge of Tomorrow

Pour une fois, c’est l’Europe qui est à l’honneur. Même si elle est décimée, l’avenir du monde se joue en Europe, plus particulièrement en Angleterre et à Paris.

Avec l’invasion extra-terrestre, c’est un contexte militaire qui est décrit.

Mais c’est l’avancée technologique humaine qui fait la saveur du film.

Les véhicules volants, mi-avions mi-hélicoptères sont excellents.

Et que dire des exosquellettes ?

Les soldats sont en effet recouverts d’une armure de combat, qui augmente leur force et leur vitesse, et qui permet une vaste diversité d’armement.

 

extra-terrestre-edge-of-tomorrow

 

Edge of Tomorrow en jeu de rôle

L’invasion d’une planète par une autre race est déjà en soi une excellente sources de scénarios.

Mais ceux qui envahissent le monde d’Edge of Tomorrow dispose d’une capacité spéciale qui rend unique leur race : le retour temporel.

Le héros du film profite de ces boucles temporelles pour gagner en expérience, comme sa mentor avant lui.

Une campagne axée sur ce retour dans le temps d’une journée promet des actions et des rebondissements.

Aller, on se dit à hier.

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *