Guillaume Tavernier, architecte de l’imaginaire





Lors d’une séance de jeu de rôle, les plans des lieux visités par les PJ’s ont leur importance. Si lors de la préparation, le MJ peut créer ses cartes et plans en prenant son temps, lors de la partie, il est parfois obligé d’improviser.
Et improviser un plan de lieu cohérent n’est pas toujours évident.
Heureusement, Guillaume Tavernier a pensé à vous.
À travers son artbook, disponible en ce moment sur Ulule, il vous offre un ensemble de plans utilisables de suite.
Oui, je dis bien offre, car le prix est vraiment dérisoire pour ce qui va être livré.

Guillaume, tu as plusieurs mines à ton crayon. Peux-tu te présenter ?

Bonjour Dominique, hop, un petit coup d’état civil, je vais être transparent 🙂 J’ai 45 ans, marié, 4 enfants et je vis en Normandie, à côté de Bernay.

Je ne suis pas que illustrateur, j’ai un deuxième travail, je suis dessinateur concepteur chez Renault, le constructeur de voiture. Même si j’y passe de moins en moins de temps. J’y occupe maintenant mon poste à 60%. Mes travaux en illustrations / BD me permettant de faire doucement ce glissement 😉

Bon, et comment tu en es arrivé là ?

Ça fait un moment que je dessine. Mes premiers travaux de dessins publiés, l’ont été en 2002 / 2003 avec l’éditeur de JDR, la Boîte à Polpette puis le fanzine « les érudits de l’ambigu ». C’était très amateur mais aussi très formateur. Ça permet de se frotter au travail en équipe et aux contraintes de planning. J’ai ensuite beaucoup traîné sur les forums de BD où j’y ai rencontré plein de gens. J’ai monté de nombreux dossier de BD. Je suis allé à Angoulême démarcher les éditeurs et après de nombreux parcours du combattant j’ai édité ma première BD chez Theloma (éditeur qui n’existe plus). J’ai ensuite continué à présenter des projets, avec de belles rencontres, d’autres beaucoup moins (je suis partagé, le milieu de la BD, statistiquement, me semble contenir un sacré nombre d’enfoirés… ou alors je n’ai pas eu de chance)

Sur quoi as-tu travaillé?

En BD j’ai pas mal travaillé avec l’éditeur Petit à Petit, sur des collectifs. Il y a eu la BD chez Theloma et ensuite un diptyque aux éditions Delcourt « chasseurs d’héritiers ».

En ce moment je finis un tome pour Soleil, de la série « Breizh » , une histoire de la Bretagne 🙂

Pour le JDR c’est assez récent. J’ai commencé la page « cartes, plans et PNJ » pour moi. J’ai toujours adoré les plans en JDR. C’est la première chose qui me fait voyager. J’ai passé des heures devant les plans des « bâtisses et artifices » des anciens Casus. La BD est assez difficile pour moi, c’est un travail de longue haleine et dessiner la même chose, le même personnage, pendant 1 an devient une corvée. J’ai donc besoin d’air, de projets qui me fassent sortir de cette routine. J’ai donc décidé de me faire plaisir, de dessiner ce que j’aurais aimé avoir quand je jouais à D&D. Les plans sont nés à ce moment, j’ai fait ce que j’avais envie de faire, sans contrainte.

Et internet m’a permis de voir que je n’étais pas le seul à aimer les plans 🙂

Cette page m’a permis de rencontrer des gens super. C’est Géraud qui m’a contacté pour travailler avec lui sur des plans des B&A de Casus. J’ai connu ainsi l’équipe de BBE et nous avons pu ainsi collaborer sur Héros et Dragons et Laélith 🙂

En parallèle de tout ça, il y a TAHALA, le projet Tipeee. Il a débuté avec un palais que j’ai dessiné pour le magazine Casus Belli. Je me suis fait plaisir en numérisant en 3D ce palais avant de faire ses plans. Je me suis donc retrouvé avec une bâtisse seule, perdue. Et j’ai commencé à numériser la ville tout autour.

C’est devenu TAHALA ! Sur le Tipeee je propose chaque mois un quartier de la ville, avec ses plans, ses PNJ, ses histoires. Laurent B m’a rejoint sur cette aventure et c’est lui qui écrit tous les textes. TAHALA est devenue une cité importante, avec ses intrigues, son histoire, ses secrets. C’est devenu un setting fourni pour y vivre de belles aventures !

 

 

Et coté jeu de rôle, tu es plutôt meneur ou joueur ? Sur quels jeux ?

Hum… j’ai beaucoup joué il y a 25 / 30 ans. A D&D, Chtulhu, Paranoïa, Bushido. Puis notre groupe d’amis s’est éparpillé. J’ai continué à m’intéresser aux nouveautés, mais je n’ai plus joué. J’ai recommencé il y peu avec mes enfants et ma femme, avec Tranchons & Traquons. Tout le monde a adoré ! Laurent B, qui travaille avec moi sur TAHALA, habite dans le même village que moi et dès qu’il arrête de voyager, on se monte une table !

Ton actualité, c’est ton artbook sur Ululle, qui a un franc succès. Peux-tu présenter le projet ?

Oui, quel succès ! 

En fait, j’ai voulu faire un recueil des plans que j’ai mis à disposition sur ma page FB pendant un an. Ce n’est pas vraiment un Artbook, car je voulais que le livre soit fonctionnel, qu’il puisse être utilisé en partie. On y trouve donc un plan et  sur la page en vis-à-vis un petit texte mettant en scène le lieu et permettant de le faire jouer. Il y aura une quarantaine de plans, tout couleur en format A4 et des textes de Géraud. La souscription m’a aussi permis d’y introduire un scénario que Laurent B à écrit autour de certain de mes dessins.

Tu t’attendais à une telle réussite ?

Clairement non. J’étais parti pour faire 300 livres au maximum. Je ne m’attendais pas à une telle attente autour d’un recueil de plans ! J’en profite pour remercier tous les souscripteurs !

Comment travailles-tu pour la réalisation de tes plans ? De quoi t’inspires-tu ?

Je m’inspire beaucoup de l’architecture médiévale, je reste assez classique. J’ai en livre de chevet l’encyclopédie médiévale de Viollet le Duc. Je trouve aussi beaucoup d’images sur le net. J’ai une banque d’image sur mon disque dur assez impressionnantes 🙂 Des images du monde entier.

Réserves-tu d’autres surprises en fonction du montant de ta campagne participative ?

Non, pas spécialement. Si je veux garder un prix intéressant et des délais courts je dois maîtriser l’objet livre et la charge de travail.

 

 

Tu veux voyager aux Caraïbes ?

Haha, c’était au début une blague, mais si ça continue je vais pouvoir y aller 🙂 Je n’en ai pas parlé à Géraud et Laurent, gardons ça secret, ils n’ont pas besoin de le savoir 😉

Allez, juste entre nous, un petit secret à dévoiler?

ils sont inavouables… 

Quels sont tes projets après ce financement participatif ?

TAHALA ! Cette expérience d’Artbook m’a donné confiance pour la suite et je vais donc revenir avec un projet plus important, plus ambitieux, plus beau. Comme le recueil de plans, 90% du travail est déjà fait.

Les dessins et le texte sont quasiment finalisés, reste à faire la maquette.

Je pense pouvoir proposer en septembre une pré-commande participative pour le livre de TAHALA. 

200 pages de background, de plans, d’histoires et une campagne se déroulant sur l’île !

J’en reparlerai prochainement 🙂

 

 

Quelque chose à rajouter, accusé ?

Oui, j’ai encore d’autres projets en tête, avec Géraud et Laurent.

Des fiches de mini lieux, des lieux extérieurs, que vous pourrez utiliser pendant vos parties, dans les moments creux ou pour donner un peu de sueurs froides à vos joueurs.

Sur le recto, une image que vous pourrez montrer aux joueurs, le dessin représentera la scène que les PJ peuvent voir. Au verso, le texte pour le MJ, avec les secrets du lieu, ses passages secrets, son histoire…

Je réfléchis aussi en ce moment à une encyclopédie des armes, pour sortir des plans. Une encyclopédie des armes heroic fantasy bien sur, avec l’explication de leurs utilités, leurs faiblesses. Les armes ont évoluées en fonction des protections inventés pour protéger les combattants. Je voudrais expliquer tout cela. Mais ça demande un peu de se documenter 😉
Merci Guillaume d’avoir pris le temps de répondre à ces quelques questions.
Comme les autres souscripteurs, j’attends la livraison avec impatience. Et il y a de forte chance que cela soit livrer avant d’autres PP plus ancienne;).

Pour mémoire, l’artbook est disponible ici.

Et vous pouvez retrouver Guillaume sur facebook et son projet Tahala, la cité des aigles ici.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *