Sans caractéristique, sans compétence





La création d’un personnage est toujours un moment clé pour tous jeux de rôle. En effet, chacun met le plus grand soin à la création de son alter-égo.

Le tandem caractéristique/compétence revient systématiquement, agrémenté parfois de défaut/avantage et autres méthodes de personnalisation du personnage.

Cela se traduit par de longues listes à lire avant de créer son personnage, et des manuels de jeux qui ressemblent parfois plus à un dictionnaire qu’à un livre de loisir.

Et si on faisait autrement ?

Les aptitudes d’un personnage

Je vous propose d’essayer la création d’un personnage à base d’aptitude.

Exit les compétences, les caractéristiques, les avantages et les défauts, tout cela fusionne et devient une aptitude.

Chaque point fort et faible de votre personnage va devenir une aptitude. Après avoir indiqué le concept de votre personnage en quelques phrases, vous affectez à chaque particularité de votre personnage une aptitude.

A vous de les inventer au fur et à mesure de vos besoins.

Un exemple, un exemple !

Bon d’accord, puisque vous insistez.

Le concept

Chuck est un combattant d’arts martiaux. Il se sert de ce talent pour tourner dans des films d’actions et des séries. Populaire, il possède de nombreux contacts et a amassé une belle fortune.

Les aptitudes qui en découlent

  • Arts martiaux
  • Acteur
  • Renommé
  • Contact milieu du cinéma
  • Riche

Bien sûr, il est possible d’ajouter des aptitudes en plus de celles qui découlent du concept.

 

Aptitude surf

 

En termes de jeu

À chaque aptitude est assignée un niveau, représentant soit un nombre de dés à lancer soit un bonus au jet de dé, en fonction du système de vous utiliser.

Chaque aptitude peut à la fois être positive et négative. Ainsi, l’aptitude alcoolique indique une dépendance à l’alcool, mais également une résistance à cette dernière. Un code de l’honneur est handicapant, mais permet de résister aux tentatives d’influences visant à s’écarter de ce dernier.

Toutes les aptitudes non pas forcément deux faces opposées. Une aptitude de combat servira pour attaquer et se défendre, et c’est tout.

Adapter les aptitudes

Exit donc les caractéristiques et les compétences, ainsi que les atouts et handicaps.

Pour faire ce changement sur les fiches de personnages, vous pouvez décliner les aptitudes dans une des grandes familles ci-dessous :

 

  • Ressource : touche aux revenus financiers du personnage
  • Équipement : posséder un équipement particulier, futuriste, magique
  • Vécus : les métiers, hobbies et autres connaissances du personnage, ainsi que ses particularités
  • Combat: comment fait le personnage pour attaquer et se défendre
  • Contact: les relations du personnage
  • Univers : les aptitudes particulières à votre univers de jeu

 

Pour chaque item sur votre feuille de personnage, le total inscrit devient le niveau de l’aptitude.

Par exemple, si vous adaptez DD à un système d’aptitude, le guerrier pourra voir son potentiel de combat ainsi :

avant : bonus force (+2) + bonus de base (+7) + don (+2) soit un total de +11

avec le système d’aptitude: Armes courantes,  de guerres, boucliers: + 11

 

Voici deux aptitudes sympathiques (chance, golem de paille).

Je vous en ferai découvrir d’autres de temps en temps.

2 pensées sur “Sans caractéristique, sans compétence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *