Alita Battle Angel: du manga Gunnm à la superproduction





Enfin il est sorti. Après plusieurs années d’attente pour les fans du manga (dont je suis), Gally est enfin de retour sur écran.

L’histoire de Gally, Alita dans le film, se perd dans un lointain futur, mêlant cyberpunk, science-fiction et utopie.

Si le film ne reflète pas tout à fait l’esprit original du manga, il lui demeure néanmoins fidèle dans les grandes lignes (et dans pas mal de petites également).

Découvrons comment ce film retrace une partie de l’histoire de cette grande guerrière de Mars.

 

 

L’histoire

Dernier film en date que j’ai vu au cinéma, Alita a tout de la grosse production américaine : réalisé par Robert Rodriguez, écrit et réalisé par James Cameron, un budget de 170 millions de dollars et beaucoup, beaucoup d’effets spéciaux, puisque le film en prise de vues réelles et en animation 3D.

L’histoire reprend les Tome 1 à 3 du manga Gunnm.

Nous sommes en 2563, dans la ville d’Iron City. Dyson Ido, médecin, humaniste et cybernéticien cherche des pièces détachées dans la grande décharge. C’est là qu’il découvre ce qui reste d’Alita, une cyborg laissée pour morte par Zalem, la cité au-dessus d’Iron City, et interdite à ses habitants.

Ido va réparer Alita et la ramener à la vie, sans que cette dernière ne retrouve la mémoire.

Alita va alors redécouvrir la vie et ses plaisirs (dont le chocolat), l’amour, ses joies, ses peines, et toute la dureté de l’existence.

Tour à tour chasseuse de primes, joueuse de Motorball, prise entre le bien et le mal, entre ses capacités de combat exceptionnelles et la douceur de vivre qu’elle recherche, c’est en affrontant ses propres démons qu’Alita retrouvera la mémoire et ses origines.

 

Même si le film diffère du manga, Alita est une excellente adaptation, et retrace bien la complexité et une partie des thèmes abordés dans l’œuvre originale.

 

L’univers

L’univers de Gunnm, le manga d’origine d’Alita Battle Angel est un monde riche, profond et sombre, et paradoxalement plein d’espoir.

L’aspect sombre transparaît avec toutes les références du mouvement cyberpunk: drogue, violence, cybernétique, culte du corps et idolâtrie, fossé entre les puissants et « ceux qui ne sont rien ».

Mais Gunnm est aussi un univers post-apocalyptique. En 2012, un astéroïde percute la Terre et anéanti presque entièrement l’humanité.

Notre espèce parvient néanmoins à se relever et à conquérir le système solaire. L’histoire de Gunnm se passe après la grande entre la Terre et Mars.

Si vous voulez en savoir plus sur l’univers de Gunnm, vous pouvez vous rendre sur la page Wikipédia qui y est consacré.

 

Pourtant, l’espoir transpire dans Gunnm. Des thèmes comme l’amour, l’amitié, le sacrifice, le dépassement de soi et la rébellion face à l’oppresseur sont au cœur du manga. La liberté et les choix à faire pour l’obtenir et la conserver sont également abordé. C’est un univers où grâce à ces valeurs, tout devient possible.

C’est donc un univers loin d’être manichéen, où chaque individu suit sa propre voie, sa propre philosophie, ce qui confère à chacun des personnages une vraie profondeur.

 

Vous avez là un vrai univers de jeu de rôle, avec de multiples possibilités de d’intrigues.

Bon, étant fan, ce n’est pas très objectif, mais c’est pourtant vrai.

titre Hack le jeu de rôle est disponible en cliquant sur l'image.