Cyberpunk, c’est aujourd’hui. Le Neuralink


Le navigateur qui respecte votre vie privée et vous rémunère

La science fait de plus en plus de progrès, et ce qui n’était il y a quelques années encore que de la science-fiction et du jeu de rôle se concrétise dans nos vies.

Aujourd’hui, je reprend tel quel un article de Jeff Brown dans sa newsletter l’Investisseur Tech.

L’avancement en matière de cybernétique est assez édifiant.

 

La présentation de Neuralink d’Elon Musk a été grossièrement mal comprise…

Nous devons parler aujourd’hui de la grande présentation de Neuralink d’Elon Musk vendredi dernier.

Nous avons parlé de Neuralink pour la première fois en juillet 2019. Pour mettre les nouveaux lecteurs au courant, Neuralink est une autre des sociétés d’Elon Musk.

Elle développe une interface cerveau-ordinateur (BCI) qui implante de minuscules électrodes dans le cerveau. Cela permet de connecter le cerveau à un ordinateur. Et cela se prête à d’innombrables applications.

Neuralink envisage une première application médicale. Le système pourrait aider les victimes d’accidents vasculaires cérébraux et les paraplégiques à retrouver leur mobilité. Et il pourrait aider les amputés à reprendre le contrôle de leur corps grâce à des prothèses avancées qu’ils peuvent contrôler avec leur esprit.

Neuralink a présenté son prototype BCI vendredi dernier. Il s’agit d’un petit appareil – de la taille d’une pièce de monnaie.

 

Elon Musk tenant « The Link »

 

Source: MIT Technology Review

 

Cet appareil est rempli de semi-conducteurs et de capteurs à la pointe de la technologie. Et chaque dispositif contient environ 1 000 électrodes qui se relient au cerveau lorsqu’elles sont implantées.

Dans sa présentation, Neuralink a montré que ces électrodes détectent l’activité cérébrale. L’entreprise a fait la démonstration d’un porc avec cet implant cérébral et a montré comment le dispositif pouvait surveiller et représenter graphiquement l’activité cérébrale du porc en temps réel.

Il pouvait même prédire comment le porc allait bouger son corps juste avant que le porc ne bouge réellement – tout cela en surveillant l’activité cérébrale.

 

Cette présentation a été largement critiquée par les milieux universitaires et de la recherche. Certains l’ont qualifiée de simple « théâtre ». Ils ont déclaré que l’appareil était loin de pouvoir réaliser certaines des applications médicales avancées que Neuralink prétend pouvoir réaliser.

Ce que les universitaires n’ont pas reconnu, c’est qu’il s’agissait simplement d’une démonstration de prototype. Ce n’est pas le produit final.

En fait, Neuralink a développé son BCI en 18 mois seulement. Et pendant ce temps, Neuralink a également développé le bras robotique qui implante chirurgicalement l’appareil dans le cerveau. Certains neuroscientifiques ont travaillé sur ce sujet pendant des décennies sans faire la démonstration de prototypes comme celui-ci.

Pour moi, la présentation de Musk est une démonstration de ce que la Silicon Valley peut faire comme projet neuroscientifique. Le principe de la Silicon Valley est d’innover rapidement, d’itérer rapidement, de s’appuyer sur les meilleures idées et d’apporter des améliorations au fur et à mesure.

Je me souviens de l’époque où Musk a été critiqué pour le travail qu’il faisait sur les véhicules électriques (VE) Tesla. « Ça ne marchera jamais », disaient-ils.

Puis il a été critiqué pour son idée folle selon laquelle SpaceX pourrait développer et déployer des fusées réutilisables pour se rendre dans l’espace à un coût inférieur à celui des agences gouvernementales.

Ensuite, il a été critiqué pour son projet de construire des transports souterrains et contourner les autoroutes. Je pourrais continuer encore et encore.

Sauf que Musk a réussi dans chacune de ces entreprises. Il y a beaucoup moins de critiques aujourd’hui qu’autrefois.

Je suis donc prêt à parier que Neuralink fera des choses étonnantes au cours des 18 prochains mois. Et cette présentation aidera l’entreprise à attirer des fonds supplémentaires et à recruter de nouveaux talents pour faire avancer leur objectif.

J’espère que nous ne serons pas surpris lorsque Neuralink deviendra le leader mondial des interfaces cerveau-ordinateur qui ne sont pas seulement utilisées à des fins médicales mais pour « connecter » les humains à l’intelligence artificielle en temps réel.

titre Hack le jeu de rôle est disponible en cliquant sur l'image.