Firefly : du space opéra et du western


Une campagne offerte + des surprises

Inscrivez-vous à la newsletter d'univers-jdr.com. Embarquez pour l'aventure.

Vos données restent confidentielles et ne sont pas partagées. N'oubliez pas de confirmer votre abonnement conformément à la loi.


J’ai eu récemment l’opportunité de découvrir la série Firefly suite à l’acquisition de deux romans dans cet univers. Et cet univers est riche : que ce soit via l’histoire de l’univers ou bien via la complexité des personnages, vous avez là une belle toile de fond pour un jeu de rôle.

Le monde de Firefly

Firefly est à l’origine est série TV du début des années 2000. L’Alliance, regroupant l’ancienne Chine et les Anciens USA, domine le nouveau système solaire dans lequel les humains sont partis s’installer. Suite à la guerre civile, entre les partisans de l’Alliance et ceux qui souhaitait rester indépendant, la paix est revenue, même si les rancœur sont encore tenaces.

La série suit les aventures de l’équipage du Serenity, un vaisseau de classe Firefly.dans le style Space Western, mélange de space opéra et de western. D’un côté, les vaisseaux spatiaux, la haute technologie, et de l’autre les planètes en bordure du système solaire, délaissées par le pouvoir centrale, où règne la loi du plus fort et du plus débrouillard.

Et pour survivre dans cette univers, l’équipage du Serenity fait dans la contrebande.

Ajouter à cela que chaque personnage de la série à ses propres motivations et son propre passé, et vous avez la une série d’aventure explosive et pleine d’action.

L’univers de Firefly fait l’objet d’une franchise, dont plusieurs romans, dont deux sont édités chez Ynnis Editions.

 

Héros malgré eux

Ce premier roman va nous replonger dans le passé du commandant Malcolm Raynolds. Surnommé Mal, c’est un indépendantiste dans l’âme, qui a combattu l’Alliance en tant que Browncoat (le nom et le symbole des indépendantistes).

Alors qu’il se rendait en rendez-vous pour un extra, il se fait enlever, tabasser et doit se faire exécuter après jugement. Son crime : la trahison. Mais envers qui ou quoi ? C’est ce que vous révélera ce roman.

L’occasion pour nous d’en apprendre plus sur Mal, sur sa jeunesse, son Grand Amour, ses amitiés et sur les blessures de guerre jamais refermées. Pendant ce temps, l’équipage du Serenity fera tout son possible pour retrouver son commandant, tout en évitant de perdre la cargaison explosive déposée dans les soutes du vaisseau.

Entre intrigue urbaine et mission suicide, vous tenez là un roman dans la plus pur style de la série.

 

 

Les Neuf Mercenaires

Ce second roman se passe entre les événements de la série Firefly et le film Serenity.

Et le personnage à l’honneur est Jayne Cobb. Il va répondre à l’appel à l’aide d’une de ses anciennes conquêtes, Temperance McCloud. Cette dernière a besoin d’aide pour débarrasser sa ville de Vandal et de ses hommes, une bande de hors la loi sans foi ni loi, qui tuent, violent, pillent, brûlent et rackettent, passant de ville en ville tel un essaim de criquet.

Alors que les 9 membres d’équipage du Serenity vont prêter main forte à la ville de Coogan’s Bluff et ses habitants, Jayne apprendra qu’il est papa d’une fille de 13 ans. C’est pour cela que Temperance a fait appel à lui.

Duel, chevauché sauvage, trahison, embuscades, querelles de famille, mensonges mais également baston et fusillade, bienvenue dans le space western.

 

L’univers de Firefly est riche et héroïque. Si la série à mal vieillie, vous en retrouverez tout le sel à travers les deux romans édité chez Ynnis éditions. Ils sont conséquent (plus de 300 pages chacun), se lisent vite, et sont bourrés d’action et de rebondissements.

Une très bonne lecture pour les vacances.

 

titre Hack le jeu de rôle est disponible en cliquant sur l'image.