Au galop: un deck Hearthstone pour démoniste





Présentation d’un petit deck pour le jeu Hearthstone. Le héros est Guld’an, le démoniste, avec son pouvoir de pioche. Vous ne vous classerez pas dans le top 100 avec ce deck, mais je vous promets un très bon moment. Ce qui est bien le but in fine d’Hearthstone.

Au galop, le deck avec du destrier dedans

La carte maîtresse de ce deck Hearthstone est « Destrier de l’effroi ». Une carte démon 1/1 pour 4 manas d’invocation. Son râle d’agonie lui permet de se réinvoquer lorsqu’elle est détruite.

Et c’est là le point central du deck : faire en sorte de remplir votre côté du plateau avec plein de « Destrier de l’effroi ».

Ainsi, vous n’êtes jamais à court de créatures, et elles sont indestructibles, revenant à l’infini.

Pour ce faire, deux cartes vont venir en renfort, pour doubler le nombre de destriers qui apparaissent une fois détruit : le « Baron Vaillefendre » et « Kel’Thuzad ».

 

 Crédits: Hearthstone
Crédits: Hearthstone

 

Des cartes pour avoir de la vie

Comme le pouvoir héroïque du démoniste coûte de la vie, et que le deck met un peu de temps à s’installer, vos points de vie vont baisser.

Pour y pallier, vous pourrez compter sur le « Pacte sacrificiel », qui vous permet de regagner 5 points de vie en sacrifiant un démon, ainsi que sur le « Robot de soins antique », une 3/3 qui redonne 8 PV à votre héros.

Des cartes pour booster et soutenir.

Vos Destriers de l’effroi deviendront invincibles avec les cartes « Puissance accablante » et « Champions du Hurlevent ».

Le « Jongleur de couteaux » viendra faire du dégât dans les rangs adverses. Par ailleurs, il attirera également les blasts adverses.

Le « Cœur de démon » permet soit de booster un « Destrier de l’effroi », soit d’infliger des dommages à un adversaire

La « Plaie funeste » infligera également des dommages et fera apparaître un nouveau démon si vous détruisez un serviteur.

Le « Manipulateur sans visage » a un double intérêt : cloner un « Destrier de l’effroi » ou cloner une créature adverse.

 

 Crédits: Hearthstone
Crédits: Hearthstone

 

Et des cartes pour tempérer

Le deck étant long à être posé, il faut tempérer les ardeurs de l’adversaire.

Pour ce faire, les cartes de « Corruption » permettent la destruction des grosses créatures adverses, les « Auspice funeste » détruiront tous les serviteurs, de même que les « Néant distordu ».

« Bombe de matière noire » est un blast clé pour les démonistes, et d’une grande flexibilité.

La « Chouette bec-de-fer » annihilera les facultés spéciales des serviteurs adverses.

Enfin, « Flammes infernales » infligera 3 points de dommage à tout le monde, créatures et héros.

Un peu de stratégie

Une fois lancé, ce deck est imbattable.

Aussi, il faut rapidement obtenir une carte « Destrier de l’effroi » et soit le « Baron Vaillefendre » ou Kel’Thuzad.

Ensuite, il ne reste plus qu’à attaquer les serviteurs adverses pour dédoubler le Destrier. Vous pouvez également utiliser le pacte sacrificiel pour ce faire.

Je vous conseille d’avoir 5 à 6 Destriers, pas plus. Il est important de garder une place pour un « Lanceur de couteaux », un « Robot de soin antique », un « Champion du hurlevent » ou un « Manipulateur sans visage ».

Le point faible de ce deck réside dans le Destrier : s’il se fait réduire au silence ou transformer, il ne sert plus à rien.

Garder donc toujours le second Destrier dans votre main, au cas ou !

L’image ci-dessous indique les cartes du deck et leur nombre:

 

destrier-2

 

Bon jeu.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *