Hack : créer son perso en tout bien tout honneur





Hack peut paraître déconcertant par son ouverture et la liberté laissée aux joueurs lors de la phase de création des personnages. Curieusement, ce côté déconcertant m’a été remonté par des rôlistes de longue date plutôt que par des néophytes.

Alors, pour aider tout le monde, voici quelques précisions pour créer le personnage de vos rêves.

Qui que je suis, ou le concept du personnage

C’est la base de votre personnage, ce qu’il est, ce que vous voulez incarner.

Que ce concept soit évoqué en quelques mots ou en quelques phrases, c’est un passage important, puisqu’il va vous orienter pour trouver les aptitudes du personnage. Plus ce concept sera précis, plus vous aurez d’idées d’aptitudes.

N’hésitez pas à intégrer au concept de votre alter-égo une référence à son milieu social, à ses relations ainsi qu’à son niveau de vie. Le jeu de rôle est une succession d’aventure, donc pensez également à sa survie: sait-il se battre, se cacher ou au moins impressionner ses ennemis ? A-t-il un plan pour pouvoir toujours s’en sortir?

En fonction de l’univers de jeu, pratique-t-il la magie, est-il cybernétisé ou bien encore est-il d’un autre peuple qu’humain ?

Englobez un maximum d’aspects de votre personnage dans son concept, posez-vous des questions sur son passé, ce à quoi il aspire et à quel stade il en est de sa vie.

 

Quoi que je sais faire, ou le choix des aptitudes

Ce choix est très important. N’oubliez pas que les aptitudes représentent à la fois les caractéristiques et à la fois les compétences des autres jeux de rôle, ainsi que les avantages et désavantages.

Donc voyez grand, n’hésitez pas à regrouper sous une aptitude plusieurs compétences liées ou bien encore des savoir-faire ou savoir-être. Et à donner à votre nouvelle aptitude un nom représentatif. Pour ma part, quand je créé une aptitude, j’essaie de lui donner un nom marrant avec une référence.

Alors, si vous souhaitez incarner un mâle viril, macho, qui tombe toutes les filles et qui aime se pavaner, choisissez l’aptitude Beau et con à la fois, en référence à Jacques Brel.

Cette aptitude regroupe un mélange de drague, de style vestimentaire, d’apparence physique avantageuse et une certaine manière de s’exprimer et de penser.

Une aptitude qui regroupe donc plusieurs aspects et qui peut servir dans plusieurs cas.

 

 

Choisie ta voie

Les aptitudes de voies fonctionnent de différemment des autres. Votre MJ vous indiquera celles qui sont disponibles dans son univers. Elles permettent de limiter la puissance des personnages ou de simuler les particularités d’un univers, en imposant un niveau de moins en moins grand au fur et à mesure que la voie devient puissante.

Vous avez deux options qui s’offre à vous :

prendre toutes les aptitudes de la voie au même niveau

ou

faire varier les niveaux et faire éventuellement l’impasse sur les aptitudes de la voie les plus avancées.

Les voies permettent également de simuler une sorte de chemin initiatique, avec une puissance de plus en plus accrue au fur et à mesure que le personnage gagne en expérience.

Ce sera le cas si vous incarnez un jeune héros qui sauve son village et deviendra un fier guerrier. Mais vous pouvez également simuler grâce aux voies un jeune prodige qui maîtrise tous les aspects d’une voie, à faible niveau, pour devenir ensuite un maître.

En ce qui concerne les peuples, les voies permettent d’avoir des aptitudes réservés aux plus anciens représentants de l’espèce.

 

J’ai atteint mes limites ou les désavantages dans Hack

Un des aspects les plus durs à simuler avec Hack, ce sont les désavantages des autres jeux de rôle. Car ici, un désavantage coûte des points de création, puisqu’il devient une aptitude avec un niveau.

Et quel est l’intérêt, me direz-vous, de dépenser des points de création pour un handicap ? Et bien je vais répondre à cette question, merci de me l’avoir posée.

Déjà, pour le roleplay. Si vous voulez jouer un médecin penché sur la boisson, un nain avec un moignon ou encore un pacifiste, faîtes-le.

Et pour simuler cela, sachez qu’une aptitude à deux côtés.

Une aptitude  Jean-Louis Borloo  dénote donc un penchant pour l’alcoolémie, à laquelle le personnage échappera difficilement, mais également une forte résistance à cette dernière, une jovialité et une faculté à obtenir des infos dans les tavernes.

Un pacifiste (aptitude Colombe de la Paix) est contre la violence, cela ne veut pas dire qu’il ne l’utilise pas pour défendre sa vie et celle des autres. Mais il privilégiera toujours le dialogue et la négociation. Et on lui prêtera plus volontiers l’écoute qu’à une personne belliqueuse.

Enfin, concernant notre nain avec une main en moins, il n’y a pas d’incidence.

Soit il met une prothèse (simple, cyber ou magique) soit il n’en met pas. Dans les deux cas, il aura appris à faire avec (sa prothèse ou sa main en moins). Son niveau d’aptitude reflète déjà son handicap.

Ce handicap sera juste visible physiquement (et encore, tout dépend de la prothèse).

 

 

Les mains dans le cambouis ou optimiser son personnage

Sport préféré des rôlistes, l’optimisation d’un personnage permet de tourner les règles de création à son avantage. (et je ne dis pas que c’est mal, attention).

La seule façon d’optimiser son personnage dans Hack est dans le choix des aptitudes.

Vous pouvez ainsi tourner une aptitude a priori négative est point fort. Oui, cette aptitude de code de l’honneur est contraignante, mais vous aurez le même niveau pour résister lorsque l’on essayera de vous détourner du chemin qui vous est tracé.

Considérez qu’une aptitude est comme une pièce de monnaie, elle a deux faces. A vous d’en faire deux faces positives pour votre personnage.

Par contre, pas d’optimisation possible du côté de l’expérience. Toutes les aptitudes ont le même coût pour être augmentées.

 

Miroir, dis-moi qui est la plus belle ou la description, c’est important

La description physique de votre personnage est également importante. Car plus que la liste de l’équipement possédé et apparent d’un personnage, la description doit donner des indices sur ses aptitudes.

Un haut score en aptitude de combat, cela transparaît dans la manière de se déplacer ou dans le comportement du personnage. Un sens aiguisé de l’observation, et ce dernier aura toujours le regard à gauche et à droite, en alerte.

Faîtes ressortir vos aptitudes dans le descriptif de votre personnage afin de permettre aux autres joueurs de sentir qui est votre personnage, et la manière dont ils peuvent interagir avec lui.

 

Comme vous le voyez, les possibilités sont multiples pour votre personnage. J’espère que cet article vous aura permis d’y voir plus clair. Et si vous avez des questions, rendez-vous sur le groupe dédié à Hack.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *