Le dernier duel





21 avril 1967, France, dans le jardin d’une résidence de Neuilly-sur-Seine. Deux hommes se font fassent, prêt à en découdre. Deux autres personnes sont également dépêchées pour ce duel : un médecin et un témoin, chargé d’arbitrer le duel.

Mais ces quatre personnages ne sont pas seuls : quelques journalistes sont également présents, pour immortaliser la scène.

Car les duellistes ne sont pas n’importent qui : il s’agit de deux députés français, l’un voulant avoir réparation pour l’insulte commise par l’autre.

Ce fait deviendra historique, car il s’agira du dernier duel officiel de l’histoire de France.

Pour la petite histoire

Tout commence par une insulte. Gaston Deffere, député socialiste et maire de Marseille (et futur ministre de François Mitterrand), traite René Ribière, député gaulliste, d’abruti, en plein débat à l’Assemblée Nationale. L e premier refusant de s’excuser, le second exige réparation de son honneur … par les armes.

Après avoir échappé à la police, à presque toute la presse et aux émissaires du Général de Gaulle, c’est le lendemain que le duel aura lieu, sous les regards respectifs du médecin de l’Assemblée Nationale, du député gaulliste Jean de Lipkowski, témoin du duel et de journalistes venus voir et relater le spectacle.

Le vainqueur sera Gaston Deffere, qui réitérera son insulte et refusera de serrer la main de son adversaire. René Ribière, malgré deux blessures au bras, pourra néanmoins être présent à son mariage, qui a lieu le lendemain du duel. Il se dira que Gaston Defferre aurai voulu touché son adversaire à un autre endroit, pour que ce dernier ne puisse y être présent.

 

 

Et si … ?

Et si ce duel avait une autre origine qu’une simple insulte ?

Et si l’Hôtel Particulier où a eu lieu de duel était le quartier général d’une secte ?

Et si le sang d’un duelliste était une composante d’un rituel ?

Et si les armes utilisées lors du duel étaient de nature à corrompre un blessé ?

Et si les protagonistes étaient envoûtés au moment du duel ?

Et si les personnages étaient missionnés par le Président de Gaulle pour empêcher ce duel ?

Et si l’un des protagonistes mourais lors du duel ?

 

A vous de réécrire l’histoire … et d’en inventer une autre.