Ma première fois





La vie est faite de premières fois. Certaines que l’on n’oubliera jamais, d’autres que l’on préférerait oublier.

Ma dernière « première fois » est toute récente, puisqu’il s’agit de la précommande participative sur Laelith.

C’est en effet ma première participation à une souscription de ce type, et je dois dire qu’il y a une certaine exaltation à y prendre part.

Le projet Laelith, la cité mystique

Laelith est une ville mystique, et mythique pour les rôlistes de ma génération. Vous pourrez lire ici l’histoire de Laelith dans le monde du jeu de rôle.

Après plusieurs années d’absence, la société Black Book décide de ressortir cette ville sous forme de précommande participative (PP).

Le principe de la PP est de trouver des acheteurs pour un produit qui n’est pas encore disponible.

Le participant verse une somme, et en échange choisit une contre-partie.

Et plus il y a d’argent dans la cagnotte globale, plus il y a de cadeaux.

Dans ma tête, Laelith était (et resterait) un supplément du magazine Casus Belli d’une quarantaine de page, pour une somme toute modique.

Le jour J, sur la ligne de départ

Lors d’une PP, il arrive très souvent que pour le lancement, certains cadeaux soient faits aux premiers souscripteurs. Pour Laelith, il s’agissait d’un D20 en métal.

Tout content, je me suis donc mis devant mon ordinateur, ce 8 novembre 2016, à 20h00.

Impossible de rater le départ, surtout que les hommes en noir avaient bien chauffé l’assistance avec une énigme à résoudre qui devait apporter un plus lors de la PP.

Donc, vers 20h00, je découvre le projet en détail, les différents paliers à débloquer pour les cadeaux bonus, et les différentes contreparties.

Et là, déception. Première contrepartie à 65 euros, et la seconde à 150 euros pour profiter des cadeaux débloqués. Ça fait cher le souvenir. Tant pis pour moi, je passe.

Curieux de nature, je reste cependant connecté, suis le fil de discussion, et voit la somme astronomique rapidement récolté. Hallucinant.

Plus hallucinant encore, une nouvelle contrepartie apparaît, à 100 euros, permettant l’accès aux bonus débloqués et à l’essentiel de Laelith.

C’est dingue ça, une société qui écoute ses clients sur le fil de discussion, et qui répond à leur demande.

J’avoue, c’est là que j’ai craqué.

Marathon Man

La précommande participative, c’est une vrai course. Chaque seuil de bonus à débloquer représente un obstacle à franchir.

Je me suis pris à suivre plusieurs fois par jour l’évolution de la cagnotte, à voir ce qui était débloqué comme palier, à suivre le fil de discussion. Bref, à vivre intensément cette course contre le temps. Car une PP, cela à une fin, fixé au 6 décembre 2016 pour Laelith.

J’avais cette impression d’être acteur de ce projet. J’étais content lorsque les paliers étaient débloqués, avide de connaître les nouveaux objectifs et leurs cadeaux.

C’était vivant.

Le jour final arrivant, j’ai finalement augmenté ma contrepartie et ajouté deux options.

Le final (ah non finalement)

Pour le dernier jour, Black Book inaugurait un « live ». L’idée était de clore en beauté cette précommande participative:

 

 

 

Après presque deux heures de direct, l’annonce d’une augmentation de la durée de la PP était acté, avec un objectif final de 200 000 euros.

C’était donc reparti pour une semaine.

C’est calme dit donc

Alors, comment dire, une semaine de plus, qui a commencé dans le calme plat. Peu ou pas d’augmentation de la cagnotte. Puis, doucement, surtout le dernier week-end, les participations ont reprises. Pour finalement atteindre les 202 949 euros et 1031 participants dans les dernières minutes.

En toute honnêteté, je n’y croyais pas.

Objectif plus qu’atteint.

Cette PP Laelith était intense et riche en événements.

Alors que ma participation était incertaine, j’ai fini par régler 218 euros pour l’offre n°2 et deux options ainsi que tous ces cadeaux:

 

Crédits: Black Book éditions

 

Ça les vaut largement je trouve.

Une PP, c’est une expérience sociale très intéressante à vivre, mais qui a quand même un coût. Et il faut être patient pour la livraison (environ un an), c’est le seul reproche que je ferais à ce système.

Alors, bravo à tous les participants.

Bon, c’est quand la prochaine PP ?

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *