Mega, le 5e Paradigme, avant-goût avant la sortie officielle





Quand la force est inefficace, quand la puissance galactique est désarmée, quand un grain de sable menace l’univers entier, ou quand le bout du cosmos est trop loin, quand un génie distrait s’est perdu dans l’espace-temps, quand un inconscient a pris la mauvaise porte, quand un Maître de la galaxie en veut encore plus, quand soudain les poules ont toujours eu des dents, il est peut-être temps d’appeler les Messagers galactiques, les Megas…

Dis-nous tout, Didier

 

A deux jours de la sortie officielle de la cinquième édition de Mega, il me fallait revenir sur ce grand ancien du jeu de rôle. Et qui de mieux pour en parler que Didier Guiserix lui-même.

 

C’est quoi Méga ?

 

Mega, véritable légende du jeu de rôle français qui a initié toute une génération à ce qui était alors un hobby tout juste naissant, fait son grand retour, 34 ans après sa première parution .

Né en 1984, suivi d’une v2 en 1986 et d’une v3 en 1992, en vacances depuis 2004 sous la forme d’une version amateur en v4, Mega revient donc dans son 5e paradigme, un titre qui traduit des bouleversements importants dans l’univers du jeu. Dans cette nouvelle édition entièrement revue (nouvelles règles et univers considérablement approfondi), Didier Guiserix a laissé libre cours à son imagination pour emmener les joueurs (les fameux Messagers Galactiques, mais pas que…) dans une multitude de mondes originaux et immersifs qui font le charme unique de ce jeu.

Pour mener à bien le retour de ce jeu légendaire – le jeu de rôle français le plus vendu de tous les temps ! -, le non moins légendaire, Didier, (qui fut notamment rédacteur en chef de la revue de référence Casus Belli pendant 20 ans) s’est entouré d’une équipe de rédacteurs et d’illustrateurs passionnés et talentueux qui nous livrent un univers d’une richesse exceptionnelle.

Pour les amateurs du sujet, les règles, conservent leurs caractéristiques de type « simulationniste ». Le personnage est défini par des Traits et des Talents chiffrés, mais aussi par ses comportements « fondamentaux » plus narratifs, ce qui n’en fait pas pour autant un jeu narrativiste. Le système fait désormais appel à des dés polyhédraux de 4 à 12 faces, pour une raison qui a du sens avec Mega : plus fascinants à lancer et suscitant plus la curiosité que les dés à 6 faces, ils participent à la vocation séculaire de Mega, attirer l’attention sur la table de jeu lors de démonstrations, initiations et autres événements publics hors du milieu rôliste !

 

Mega, le 5e Paradigme

Cette nouvelle édition se présente sous la forme d’un livre de base ainsi que d’un écran, que vous pouvez vous procurer sur le site de Léha éditions.

Et comme un bonheur ne vient jamais seul, le site officiel de Mega, le 5e Paradigme vient de naître. Il y a déjà quelques aides de jeu en avant-première (un scénario et des feuilles de personnages vierges et de pré-tirés), et d’autres contenus sont annoncés.

Souhaitons un grand succès aux éditions Léha pour cette première incartade dans l’univers du jeu de rôle.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *