Miss Peregrine et les enfants particuliers





Petite sortie en famille dimanche pour aller voir le dernier Tim Burton : Miss Peregrine et les enfants particuliers.

La bande-annonce avait fait envie à tout le monde, surtout mes deux filles avides de magie.

Donc, direction l’avant-première, et petit récit de cette séance.

La bande annonce ne montre rien

 

Je ne connaissais les livres, aussi, j’ai eu une agréable surprise, car la bande annonce ne dévoile pas l’intrigue.

 

L’histoire de Miss Peregrine et les enfants particuliers.

L’histoire a pour héros Jacob, un garçon de 16 ans, dont l’enfance a été bercé par les histoires de son grand-père, axées autour d’un orphelinat, de sa gouvernante et des enfants qui y résidaient.

Après la mort de son grand-père, dont les circonstances restent étranges, Jacob n’arrive pas à faire le deuil et va partir sur les traces du passé de son grand-père. Il découvre en effet que l’orphelinat des histoires que lui racontaient son grand-père a bien existé, et va chercher la vérité sur ce qui s’est passé là-bas.

Arrivée sur une île au large du Pays de Galles, Jacob va découvrir tous les personnages des histoires de son grand-père, bien réels, bien vivants, et toujours jeunes.

Il va ainsi malgré lui participer à une lutte entre le bien et le mal, et découvrir qu’il possède un pouvoir qui le rend lui aussi particulier.

 

Il paraît que la Floride ça craint (comprendrons ceux qui ont vu le film)

L’univers de « Miss Peregrine et les enfants particuliers » est riche, puisqu’il touche au voyage temporel, aux pouvoirs magiques, aux créatures fantastiques, et qu’il y a une forte touche de steampunk.

L’univers est très inspirant pour vos jeux de rôles, et peut très bien s’intégrer au monde des ténèbres ou devenir un univers à part entière.

Tim Burton amène sa touche, et le film en est très spectaculaire et plein de suspense. Pour quelqu’un qui ne connaît le livre, c’est un très bon moment à passer.

Si vous êtes lecteur, n’hésitez pas à dire si l’adaptation est fidèle.

Moi, j’ai passé un très bon dimanche, et vous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *