Son Altesse Impériale la grande-duchesse Anastasia Nikolaïevna de Russie


Une campagne offerte + des surprises

Inscrivez-vous à la newsletter d'univers-jdr.com. Embarquez pour l'aventure.

Vos données restent confidentielles et ne sont pas partagées. N'oubliez pas de confirmer votre abonnement conformément à la loi.


Plus connu sous le simple nom d’Anastasia Romanov, l’histoire de cette princesse est sujette à de nombreux mystères.

Et le plus grand d’entre eux concerne la mort de cette dernière. En effet, beaucoup  de faits, avérés ou non, peuvent laisser penser que la princesse Anastasia ai survécu à l’assassinat de sa famille. Nous verrons donc ici les faits historique, et ce qui nous intéresse le plus en tant que rôliste, les légendes exploitables devant cette tragédie.

L’assassinat de la famille Romanov

La famille impériale de Russie a été massacré dans la nuit du 16 au 17 juillet 1918. Anastasia était alors âgée de 17 ans.

Après avoir visé le cœur, les hommes chargés de l’exécution achèvent les survivants, dont Anastasia fait partie, d’une balle dans la tête et de coups de baïonnettes.

Mais Anastasia est toujours en vie,  et reprend conscience lors des déplacements des corps dans un camion  pour leur évacuation. Elle est alors achevé à coups de crosse.

Les corps sont alors transférés en forêt, déshabillés, brulés, et les visages sont défigurés.

Les corps seront ensuite jetés dans une mine et quelques jours plus tard ensevelis sous un chemin forestier.

Voici pour l’histoire. Entrons maintenant dans le domaine de la spéculation et de la légende.

 

La malédiction des Romanov

Car la tragique nuit du 16 au 17 juillet 1918 aurai été prédit auparavant, par un personnage qui était un membre influent de la cour impériale : Grigori Raspoutine.

Raspoutine est entrée au service des Romanov en 1907, pour soigner le tsarévitch Alexis, l’héritier du trône de la famille impériale.

Assassiné en 1916, il aurait prédit sa propre mort, celle des Romanov et la guerre civile de Russie:

«Je mourrai dans des souffrances atroces. Après ma mort, mon corps n’aura point de repos. Puis tu perdras ta couronne. Toi et ton fils vous serez massacrés ainsi que toute la famille. Après, le déluge terrible passera sur la Russie. Et elle tombera entre les mains du Diable.»

La légende d’Anastasia

La légende commence au moment de l’assassinat des Romanov. En effet, comme évoqué plus haut, Anastasia n’est pas morte immédiatement, et a été achevé par deux fois. Et rien de dit que la seconde fois fut la bonne. Il faut comprendre que le commando chargé de la basse besogne avait un objectif de discrétion et de rapidité. Et le commando n’aurait jamais vérifié si elle était réellement morte. C’est ici que le mythe commence.

Un des membre du commando aurai indiqué qu’il manquait un corps à enterrer, et qu’il aurai entendu des gémissements humains.

En 1990, les corps de la famille impériale ont été retrouvés, déterrés et analysés. Il manquait alors deux corps, celui d’Alexis et celui d’une de ses sœurs.

Plusieurs femmes ont prétendues être Anastasia: Anna Anderson, Eugenia Smith, Natalya Bilikohdze, Eleonora Krugerou encore Nadezhda Vasilyev.

Seule Anna Anderson est aujourd’hui enterrée avec sous le titre «Son Altesse Impériale Anastasia of Russia 5/18 June 1901-12 February 1984».

 

La légende officielle s’arrête le 30 avril 2008. Les deux corps manquants de la famille impériale sont retrouvés en 2007, et les conclusions des analyses ADN confirment qu’il s’agit bien du tsarévitch Alexis et de sa sœur Maria.

Mais c’est à vous de faire revivre cette légende: entre les impostures, les incohérences historiques et la précipitation du massacre des Romanov, tout est possible.

Surtout avec l’aide d’un mystique comme Raspoutine.

Et si vous voulez rencontrer Son Altesse Impériale la grande-duchesse Anastasia Nikolaïevna de Russie, venez à ma Cour de Paris, elle vous y attend.

 

titre Hack le jeu de rôle est disponible en cliquant sur l'image.