Terence Trolley : la fenêtre sur le cerveau





Un petit bijou de BD que ce premier tome de Terence Trolley. Un soupçon de cyberpunk, un soupçon d’Akira, un héros brisé par son passé, une corporation qui veut récupérer deux enfants et deux grands noms de la BD, tous les ingrédients sont là pour un moment haut en couleur.

L’histoire

La Panaklay, une multinationale, avait financé il ya une douzaine d’années un laboratoire de recherche afin d’explorer les perceptions extrasensorielles de très jeunes enfants avant que leur fontanelle, la fenêtre sur le cerveau, ne se referme. Norton, l’un des responsables du projet, révolté par l’exploitation de ces petits cobayes, avait saboté le laboratoire avant de s’enfuir avec trois des enfants les plus prometteurs.

Dix ans plus tard, la Panaklay vient de retrouver la trace de Norton.

Celui-ci fait appel à son neveu, Terence Trolley, pour qu’il veille sur ses protégés.

Tous ignorent que les étranges pouvoirs des enfants sont en train de se réveiller et qu’ils vont tout faire basculer.

Ambiance ambiance

L’action de Terence Trolley se situe dans une futur proche, quelques dizaines d’années après notre ère.

Le réchauffement climatique s’est accentué, multipliant le méthane dans l’atmosphère.

Le monde industriel a continué de minimiser la gravité du phénomène et a préconisé des alternatives.

La gestion des risques a été confié à des laboratoire spécialisés. Certaines holdings y ont vu une nouvelle source de revenus .

En parallèle, le technologie a fait un bond en avant et les droïdes côtoient dorénavant les êtres-humains.

Une seule salle, mais plusieurs ambiances.

Un beau casting

Le scénario est l’œuvre de Serge Le Tendre. Serge officie dans la bande dessinée depuis 45 ans, avec à son actif 63 scénarios publiés. Sa BD phare est la quête de l’oiseau du temps et est considérée comme l’acte fondateur de l’heroic fantasy en bande dessinée francophone. Bref, Serge Le Tendre, c’est la certitude d’un bon scénario.

Les dessins de Terence Trolley sont le fait de Patrick Boutin-Gagné. Patrick perce dans le milieu depuis une dizaine d’années. On retrouve sa patte chez Soleil, chez Starz et Dreamworks, ainsi que chez Ubisoft, notamment (mais pas que) pour Assassin’s Creed.

Terence Trolley promet une belle aventure en deux tomes, et est édité chez Drakoo.

titre Hack le jeu de rôle est disponible en cliquant sur l'image.