La Seigneurie de Borth, un bac à sable pour jeu de rôle





Alors que la précommande participative sur Longue-ville bat son plein, c’est l’occasion de revenir sur une parution précédente de Guillaume Tavernier : La Seigneurie de Borth.

Ce bout de royaume cache bien des surprises, et devrait contenter MJ et joueurs pendant quelques séances. Les œuvres de Guillaume se situe dans le même univers, et donne une cohérence au continent d’Austérion. La Seigneurie de Borth, situé à l’extrême ouest de de ce dernier, est une région typique des univers médiévaux fantastiques. Du moins en apparence.

Suivez le guide.

La Seigneurie de Borth: présentation

La Seigneurie de Both se présente sous forme d’un étui, dans lequel viennent se glisser bon nombre de fiches (21 au format A3 recto verso pour être précis). Tout cet ensemble est fort joliment illustré , et vous y retrouver la patte caractéristique de Guillaume Tavernier dans sa découpe des plans : une partie en apparence extérieure, et l’autre avec la configuration intérieure.

Pour une utilisation agréable, les différentes fiches sont numérotées et des liens de l’une vers l’autre sont faîtes dans les différentes descriptions.

Un outil facile à utiliser donc pour le MJ, même s’il faut une grande table pour exposer toutes les fiches en même temps.

La Seigneurie de Borth: un recueil de PNJ’s et d’objets

Différents PNJ’s sont présentés dans la Seigneurie de Borth. Alliés ou ennemis, ils ont tous un rôle à jouer dans les différentes intrigues qui se déroulent dans la seigneurie. Outre la description et l’histoire de ces derniers, vous y retrouverez leurs caractéristiques pour la cinquième édition de DD et le système OSRIC.

Par ailleurs, vous trouverez également une description de différents objets magiques propres à Borth et à ses environs.

 

 

La Seigneurie de Borth: une campagne pour jdr

Un lourd secret entoure la Seigneurie de Borth. Un secret qui prends racine dans le passé des lieux, et qui est de nouveau d’actualité. Le MJ aura un peu de travail pour introduire ces personnages dans l’intrigue, mais il y a de la matière pour passer de très bons moments. Et il y a suffisamment de descriptions pour faire de Borth une campagne épique. Car le MJ pourra facilement adapter la trame principale à la puissance de ses personnages, en modifiant les ennemis et leurs caractéristiques. Et le secret de Borth peut également les toucher de plein fouet.

La Seigneurie de Borth : des lieux et des intrigues

En plus de l’intrigue secondaire, les auteurs proposent une série d’intrigues secondaires. Autant de rumeurs et de fausses pistes. Ajouter à cela différents lieux, et vous pourrez adapter la Seigneurie de Borth à votre propre monde de jeu ou bien encore piocher parmi les différents éléments proposés pour créer vos propres aventures.

 

En résumé, la Seigneurie de Borth est un énorme bac à sable, jouable en l’état ou avec des adaptations. Plusieurs heures de jeux s’offrent à vous, dans un cadre accueillant et sympathique. La Seigneurie de Borth est disponible chez DeArchitectuar.

 

Mais bon sang, c’est quoi le nom de notre employeur déjà?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *