Le Trésor du Capitaine Florin: piraterie et aventures dans votre boite aux lettres





Il y a quelques temps (2 ans quand même), je vous avais présenté Expédition Mystère, qui se propose de vous envoyer, directement dans votre boîte aux lettres, une aventure à vivre, palpitante et insolite.

Fort de leur 4 premiers succès, Le Doyen et ses assistants vous propose une cinquième expédition mystère: Le trésor du Capitaine Florin, en financement participatif. De multiples objets et écrits vont agrémenter cette audacieuse aventure. Aussi, n’écoutant que mon courage, j’ai décidé de questionner ce personnage mystérieux qu’est Le Doyen.

« Cher Doyen,

Je viens quérir quelques judicieux conseils de votre part. La rumeur prétend que la trace du fabuleux trésor du Capitaine Florin aurait refait surface, et qu’à l’ouest comme à l’est, de valeureux aventuriers seraient en train de monter de multiples expéditions pour avoir main mise sur celui-ci.

Mais de quelle nature est ce trésor, et qui était le Capitaine Florin? »

« Mon cher Dominique, vous savez que je suis à votre entière disposition. Je place d’ailleurs la curiosité parmi les qualités les plus élevées. Pour vous répondre… Le trésor fabuleux du Capitaine Florin (ou plutôt une partie de ce trésor, comme vous pourrez le découvrir) n’a pas à proprement parler refait surface. Mais de persistantes rumeurs prétendent que des informations concrètes auraient été mises à jour et pourraient aider à sa localisation, en effet. Vous avez raison de le souligner, il n’en faut pas davantage à certains aventuriers en gage de richesses pour se mettre en mouvement… En réalité, ce trésor est d’origine aztèque. Mais la convoitise de certaines nations du Vieux Continent est sans limite, et leurs corsaires sont réputés féroces… C’est ainsi que ce trésor, issu d’un pillage, a traversé l’océan dans les cales d’un petit groupe de navires, conduits par l’un des plus impitoyables corsaires du roi de France, un certain Jean Florin. Or… Or, l’un de ces navires n’est jamais arrivé à destination… Voici de quoi allumer de petites étincelles d’ambition dans bien des yeux… »

« Cher Doyen,

En faisant des recherches plus approfondies, j’ai découvert un étrange journal, celui d’Agostino San Filippo. Il relate son compagnonnage et ses aventures avec le Capitaine Florin. Pensez-vous que le secret permettant d’accéder au trésor se trouve dans ses écrits? Par ailleurs, avec ce journal, était réuni dans un coffre divers objets. Quelle est leur importance? »

« En réalité, Agostino San Filippo était le Maître-cartographe de Florin, l’un de ses officiers de bord. Cet homme a tenu un journal qui relate ses aventures. Il semblerait qu’il ait également pris une part active dans la disparition du fameux navire… Ses écrits seraient donc la clé pour retrouver le trésor. Mais attention, l’homme était féru d’énigmes, et percer les secrets de son carnet de bord ne sera pas chose aisée… Par ailleurs, la seule possession de ses écrits ne suffira pas à répondre à toutes les questions. Les objets que vous énumérez seront autant de pièces du puzzle qui pourront illustrer et compléter cette fabuleuse histoire … »

 

 

« Cher Doyen,

Une question me taraude depuis plusieurs nuits. Et si une ou plusieurs fausses pistes étaient disséminées dans le journal ? Et si Agostino San Filippo était juste un bonimenteur ? Je n’ai pas retrouvé trace de ce personnage.A t-on une preuve historique de l’existence de cet homme? Et qu’en est-il du Capitaine Florin? Est-ce le sobriquet que Jean Fleury ? »

« Agostino San Filippo était-il un menteur ? A-t-il réellement existé ? Voici de passionnantes questions, mais auxquelles je serais bien en mal de répondre. En tout cas, une chose est sûre : Un des navires du Capitaine Florin n’est jamais arrivé à destination, un « détail » que l’Histoire a, de fait, retenu. Voici une réalité à laquelle nous ne saurions nous dérober. Quant à Jean Florin… Il semblerait qu’il ait alternativement utilisé le nom de Fleury et de Florin. Évidemment, à cette époque, la notion d’État-Civil n’avait aucune réalité. Mais avouez que, pour un Corsaire de Sa Majesté, le nom de « Florin » sonne plus authentique, ou en tout cas plus sérieux, que celui de Fleury… »

« Cher Doyen,

Vos précieux conseils m’ont permis d’avancer dans cette quête. Cependant, tout n’est pas encore très clair. Auriez-vous un indice qui m’aiderait à prendre de l’avance sur mes concurrents? »

« Mon cher Dominique, j’ai entendu dire que San Filippo, dans ses écrits, avait dissimulé des moyens détournés pour trouver la solution à chacune de ses énigmes. Si une façon de répondre vous demeurait hors de portée, vous pourriez toujours vous arranger d’une seconde et dernière possibilité. Quant à moi… Il vous est toujours possible de m’écrire, bien entendu. Je serais une personne douée d’une bien piètre charité si je vous laissais dans le silence et l’embarras. Mais quelque part, je suis également la figure tutélaire d’Expédition Mystère. Et je serais aussi une personne douée d’un tout aussi piètre sens du mystère si je vous livrais les réponses sur un plateau d’argent … »

 

Prenez donc quelques deniers pour participer, vous aussi, à cette grande aventure sur Ulule. Et merci Cher Doyen pour vos réponses.

titre Hack le jeu de rôle est disponible en cliquant sur l'image.