Terminator Dark Fate : la suite de Terminator 1 et 2





Exit Le Soulèvement des Machines, Terminator Renaissance et Terminator Genesys, Terminator Dark Fate fait suite au jugement dernier. Et quelle suite. De superbes effets spéciaux, des références aux autres Terminators, toujours un peu d’humour, de l’émotion et de la philosophie sur la vie.

Un grand mélange des genres, et qui pose le décor dès les 5 premières minutes. Si vous lisez la suite, c’est à vos risques et périls.

John meurt au bout de 5 minutes de film

Terminator Dark Fate débute en 1998, le jugement dernier prévu 1997 n’a pas eu lieu, les événement de 1995 époque de Terminator 2 ont payé. Sarah et John sont toujours en fuite, car de nombreux Terminators ont été envoyé dans le temps pour tuer John. Et c’est ce qui arrive au Guatemala, où un T-800 modèle 101 les rattrape et abat John sous les yeux de Sarah.

Merci John pour ta participation, et merci d’avoir sauvé l’humanité.

 

 

La vengeance de Sarah Connor

22 ans après, Sarah Connor continu d’éradiquer les Terminators, dont elle est informé de l’arrivée par un mystérieux message crypté.

C’est donc en 2020, à Mexico, qu’elle va croisé la route de Daniella Ramos et de Grace, sa protectrice. Dani est la cible d’un Terminator Rev-9, venue du futur pour l’éliminer. Grace vient également du futur, et est une humaine augmentée, chargée de protéger Dani.

C’est trois-là vont s’allier pour contrer Légion, responsable de la destruction de l’humanité dans le nouveau futur.

La route de cette fine équipe va de nouveau croiser celle du Terminator responsable de la mort de John Connor, 20 ans auparavant, toujours incarné par Arnold Schwarzenegger.

Un peu de philosophie

Terminator Dark Fate évoque beaucoup de thèmes philosophiques, avec plus ou moins de réussites: la solitude, le but de la vie, le destin et bien d’autres choses. Cela amène une petite touche sympathique et apaisante dans un film plein de testostérone. Car Schwarzy « Mister Univers » fait pâle figure face à Lyndi Hamilton, Mackenzie Davis et Natalia Reyes.

Digne suite de T1 et T2, Terminator Dark Fate renoue avec la saga Terminator, là où les autres films avaient commencé à s’éloigner. Deux autres suite sont prévues, dont j’espère qu’elles seront aussi bien scénarisées

Bref, j’ai aimé Terminator Dark Fate, et j’ai trouvé plaisant ce retour aux origines. Par ailleurs, si vous voulez voir l’effet de la cybernétique sur un être humain, ce film est pour vous.

Vivement la suite.

titre Hack le jeu de rôle est disponible en cliquant sur l'image.